5 conseils pour revendre votre robe de mariée
18 Nov 2015

5 conseils pour revendre votre robe de mariée

Aujourd’hui, nous allons parler de votre jolie robe après le mariage. Vous êtes nombreuses à vous promettre de la reporter à la maison pour bouquiner ou regarder la télévision, mais bien souvent, la belle reste au chaud dans le placard ! Si vous n’attachez plus tant d’importance à votre robe, vous pouvez la revendre pour en profiter d’une autre manière comme pour financer votre lune de miel.

Voici quelques conseils de votre wedding planner pour revendre votre robe 🙂

1. Mettez-la en vente au plus vite
Au fil des mois et des années, votre robe, comme tout objet, décote. Il est donc préférable de la revendre au plus vite pour que la transaction soit la plus rentable possible. La période la plus propice pour l’achat de la robe de mariée est à partir des mois de septembre et octobre, avec l’arrivée des nouvelles collections. C’est pourquoi, il faut en profiter pour mettre votre robe sur le marché aussi.

2. Soignez votre annonce
Pour que votre robe soit visible et se vende rapidement, postez une annonce attractive en veillant notamment à :
  • La vendre à un tarif intéressant, l’objectif des futures mariées est de faire des économies en achetant leur robe d’occasion ;
  • agrémenter l’annonce de photos, montrer des vues d’ensemble de la robe, mais aussi zoomer sur des détails qui feront la différence avec une autre robe ;
  • Décrire la robe, indiquer les tissus et dentelles utilisés, le style de manches, l’état de la robe, son année de création, la marque et le modèle, le tarif initial auquel vous l’avez achetée ;
  • Préciser les mensurations de la robe, longueur de la traine, votre taille en cm et la taille de la robe. Une future mariée d’1,75 m pourra difficilement racheter votre robe si vous mesurez 1,60 m, donc autant l’annoncer dans votre descriptif ;
  • Indiquer ce que vous avez aimé dans cette robe, la raison pour laquelle vous avez eu le coup de coeur, les compliments que vous avez reçus…

3. Revendez-la par vos propres moyens
Dans un premier temps, vous pouvez revendre votre robe sur les sites d’occasions afin de récupérer la totalité de la vente. Vous pouvez passer une annonce gratuitement sur les sites les plus fréquentés :
  • Le bon coin ;
  • occasion-du-mariage.com spécialisé dans la revente d’éléments de mariage ;
  • annoncedentelle.fr le site d’annonces du blog de Mademoiselle Dentelle.

Astuce 😉 : réalisez des montages photos de plusieurs visuels via les nombreuses applications gratuites comme Insta Frame pour illustrer au maximum votre annonce. 
SoLovelyDay-Revente-Robe-mariee

4. Proposez la vente de vos accessoires avec la robe 
Il existe des boutiques spécialisées dans la revente de votre robe et de ses accessoires. Votre robe doit avoir été soigneusement nettoyée au pressing et ne comporter aucune tâche visible ou accroc. Il faudra également présenter votre facture d’achat aux revendeurs.
Le Boudoir de la Mariée est un dépôt-vente de robes de mariée, cocktail et accessoires qui propose un concept innovant, unique dans la région PACA, plus précisément dans le Vaucluse, avec un site internet accessible et très bien référencé (+ de 10 000 connexions / mois), et un service de retouches (qui permet une augmentation de la réussite des ventes).
Le Boudoir de la Mariée fonctionne comme un salon privé sur rendez-vous uniquement. Les futures mariées sont reçues en toute intimité et bénéficient de conseils personnalisés d’un professionnel. Si vous n’êtes pas de la région, vous pouvez envoyer votre robe pour la revendre.
Le salon ne prend aucun frais de dépôt et de contrat, et revend votre robe et ses accessoires à des prix très intéressants, en imposant des frais de commission de 45% seulement, voire 40% si le prix de robe robe dépasse les 1 000 €.
Vous percevrez l’argent une fois la vente réalisée.

5. Comparez les prix de vente auprès des différentes boutiques
N’hésitez pas à réaliser plusieurs demandes de devis auprès des boutiques, c’est simple et rapide. Les boutiques vous indiqueront clairement le prix de vente de votre robe et la somme que vous percevrez après la commission qu’elles prendront. Vous retrouvez ici une sélection des boutiques ayant le plus d’impact pour vous permettre une revente rapide :
  • Oh my Robe revend les robes entre 40% et 60% de leur prix d’origine et récupère une commission d’environ 40% ;
  • Le Dressing club revend votre robe sans vous détailler le prix de revente et la commission réalisée, vous ne connaîtrez que le montant perçu à la fin. Un showroom est installé en plein Paris.
  • Graine de coton, installé également à Paris, propose la revente ou la location de votre robe avec une commission de 50% effectuée sur un prix de vente peu attractif. En revanche, la location de votre robe peut être rentable si elle est dans la tendance et récente.

Marion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *