Les congés de mariage
23 Fév 2018

Les congés de mariage

Tout salarié bénéficie d’un congé rémunéré lorsqu’il se marie, qu’il conclut un Pacte civil de solidarité (Pacs), ou qu’il marie un enfant. Voici toutes les démarches à suivre pour s’organiser au mieux !

Qui peut en bénéficier ?
Tout salarié bénéficie d’un congé spécifique à l’occasion de son mariage ou de la conclusion d’un Pacs, et la bonne nouvelle est qu’il n’y a aucune condition d’ancienneté. La durée de ce congé spécifique ne peut pas être déduite du nombre de jours de congés payés annuels du salarié. Toutefois, si le salarié est déjà en congés lors du mariage ou du Pacs, il ne peut pas bénéficier du congé spécifique.

Quelle durée ?
La durée du congé est fixée
à 4 jours, ou à une durée plus élevée, si elle est prévue par convention ou accord collectif d’entreprise (à défaut, par convention ou accord de branche).
Les journées d’absence sont comptées en jours ouvrables (sauf dispositions conventionnelles ou collectives plus favorables).
Les jours de congés sont payés normalement, comme s’ils avaient été travaillés.

Les démarches

Le salarié doit prendre son congé dans la période où l’événement se produit, mais pas nécessairement le jour même.
Pour que la démarche s’effectue au mieux auprès de votre employeur, il est important de signaler cette demande de congé supplémentaire bien à l’avance. Cela permettra à tout le monde de s’organiser en cas de réunions importantes, déplacements etc. En termes administratifs, il vous suffit de fournir un justificatif tel qu’une attestation de la mairie, du lieu de culte, avant ou après le mariage à votre employeur.

 

 


Marion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *